Rencontre AAU 1 : L’horizon critique des approches sensibles de l’espace

Cette journée du cycle des Rencontres AAU s’est déroulée le 10 juin 2022 et a été coordonnée par Georges Abou Mrad, Céline Bonicco-Donato, Amélie Nicolas et Noa Schumacher. Elle se propose d’explorer le potentiel critique offert par les approches sensibles de l’espace urbain.

Appréhender l’espace urbain comme une forme de vie, en étant attentif à son esthétique au sens littéral du terme, c’est-à-dire à son expérience sensible, pourrait permettre de montrer :

  • d’une part, comment des structures macrosociales peuvent se déposer dans des agencements ordinaires et être vécues à fleur de peau par les usagers dans leur quotidien en imprégnant leurs conduites, 
  • et d’autre part, comment les configurations sensibles qui se déploient dans certains lieux, peuvent sous-tendre des manières d’être et de faire, originales et inventives, au regard d’un contexte général. 

Se dessine ainsi la possibilité d’une double critique : une critique de l’urbain depuis son approche sensible, ses ambiances et ses atmosphères, attentive à la manière dont s’entrelacent agencements matériels, tonalités affectives et conduites ordinaires, mais aussi et dans le même temps,  une critique par l’urbain, donc depuis un point de vue micro, de logiques socio-économiques ainsi ressaisies dans leur expression située.

Session 1 : La place des ambiances dans les conflits armés et leur devenir.  Les ambiances sont-elles la continuation de la « guerre » par d’autres moyens ?

Cette session se propose d’interroger le rôle des ambiances dans les conflits armés et leur devenir. De l’ambiance comme arme de guerre à l’ambiance comme expression sensible de la recomposition et de la vulnérabilité des formes de vie, en passant par l’ambiance comme mode expressif de revendication et d’affirmation d’une identité, que nous apprend l’approche sensible sur la guerre et le conflit, les formes de domination, de mise au pas, d’exclusion et de résistance ? Réciproquement comment l’analyse de la place des ambiances dans les luttes armées et leur devenir permet-elle de préciser leur pouvoir et leur efficace politiques ?

Participants : 

Perrine Poupin, CNRS, UMR AAU : « Villes ukrainiennes dans la guerre et sous occupation russe »

Georges Abou Mrad, ENSA Grenoble, UMR AAU : « Les ambiances, une nouvelle forme de mainmise. Les cas des quartiers Syriaque et de Ouzai à Beyrouth »

Session 2 : Lectures politiques des nouvelles esthétiques urbaines

Cette session se propose de mettre au travail l’hypothèse d’un horizon critique des approches sensibles de l’espace, en interrogeant l’émergence et les effets de nouvelles esthétiques urbaines. Entre enchantement et aseptisation, végétalisation et ludification, patrimonialisation et globalisation, de quoi ces esthétiques sont-elles le symptôme et quels sont leurs enjeux ? Il s’agira de tenter de cerner leurs visages et la manière dont elles infléchissent les conduites, en réfléchissant à partir de terrains d’enquête précis, aux méthodes qui permettent de les capter tant dans leur expression sensible que dans leur capacité d’imprégnation.

Participants : 

Georges-Henry Laffont, ENSA Saint-Etienne, EVS, UMR 5600 : « Vers une uniformisation et climatisation généralisées de l’esthétique urbaine ? Explorations méthodologiques & analytiques de l’urbain (espace-discours-expérience) »

Lucile Garnier, ENSA Nantes, UMR AAU : « Scènes contestataires de la métropolisation : expressions, circulations et instrumentalisation »

Session 3 :  “Droit à la ville” : les reconfigurations sensibles de la mémoire

Les projets architecturaux et urbains engagent un regard sur la mémoire associée aux partis pris historiographiques qui accompagnent les transformations de la ville. Ainsi, démolir, reconstruire, valoriser touche au caractère sensible et situé de la mémoire et participe à faire entrer les affects en politique. Des luttes politiques et sociales contre l’oubli ou contre un certain monopole historique ou patrimonial ont pu surgir, obligeant à poser la question de la négociation mémorielle au cœur des projets d’aménagement. D’un autre côté, la standardisation et l’aseptisation des espaces publics urbains associées à des politiques symboliques posent la question, plus sourde, du désamorçage voire de l’effacement de possibles conflits mémoriels. Elles posent encore l’enjeu de la reconnaissance des mémoires les moins représentées matériellement et donc les plus vulnérables. Ce deuxième temps vise à explorer et documenter les enjeux, formes et expressions de la mémoire au moment des transformations urbaines, en regardant comment elle peut être un prisme pour interroger les conditions d’existence matérielles des cultures populaires dans la ville contemporaine.

Thomas Zanetti, Université de Lyon – Lyon 3-Jean Moulin. UMR Environnement, ville et société – 5600 CNRS : « Patrimoine urbain et luttes sociales à la Guillotière (Lyon) »

Rossila Goussanou,  UMR AAU : « Le corps : entre expression, perception et figuration des mémoires et du passé »

Collectif de doctorants, (Ryma Hadbi, ENSA Grenoble, UMR AAU ; Anwar Hamrouni, ENSA Grenoble, UMR AAU ; Tanika Join, ENSA Nantes, UMR AAU): « Ambiances, récits et mémoires en temps de transformations urbaines : discussion croisée entre Saint-Denis, Grenoble et Tunis »

Discussion et synthèse finale

Participants : 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Céline Bonicco-Donato (16 septembre 2022). Rencontre AAU 1 : L’horizon critique des approches sensibles de l’espace. Fabrique du sensible & mutations des espaces habités. Consulté le 25 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tlwl


Céline Bonicco-Donato

Céline Bonicco-Donato est maître-assistante à l'Ensag où elle enseigne la philosophie et chercheuse au CRESSON (UMR 1563). Mail: celine.bonicco@grenoble.archi.fr

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search